Accueil commune

Communauté de communes - Pays de la Zorn

Historique

 

HISTORIQUE

 
Canton de Bouxwiller
Arrondissement de Saverne
Superficie : 330 ha
Population en 2013 : 360 habitants
Habitants : les Lixhausenois
Origine du nom : peut être de l’anthroponyme germanique Liutolt et de Hûs, maison.

Possession de l’abbaye de Wissembourg puis du bailliage de Haguenau, le village de Lixhausen passe aux seigneurs de hochfelden au XIXème siècle. L’abbaye de Sturzelbronn y possède une ferme. La paroisse est une filiale de Bossendorf, avant de retrouver son indépendance au XIXème siècle. Sous l’Ancien Régime, la moitié de la dîme est versée aux Hanau-Lichtenberg et l’autre moitié à l’évêque de Spire.

 

Croix, 1732, grès, 28 rue de Bouxwiller

Selon la tradition locale, ce Bildstock aurait été édifié à proximité d’une ancienne voie romaine. Elle comporte une inscription indiquant le nom du couple qui l’a fait construire, Johannis Hansz et Maria Grunin, et la date de son élévation. Les croix à niches sont très nombreuses dans la région, et le village de Lixhausen en compte trois à lui seul.
 

Dépendances, 1826-1878, Pan de bois, 27 rue Egerlé

Malgré plusieurs remaniements, la partie sud de ce bâtiment présente un grand intérêt en raison du balcon courant sur toute sa longueur. Décoré de cinq losanges prolongés par quatre chaises curules, il est soigneusement étayé afin d’éviter son effondrement. Le poteau cornier torsadé, situé à l’angle Sud-Est, est en partie illisible. Le clausoir et l’abreuvoir, plus anciens que le bâtiment, sont construits respectivement en 1752 et en 1798. Plusieurs inscriptions donnent les initiales des propriétaires successifs de la maison aux XVIIème et XVIIIème siècles

 

Eglise St-Nabor, 1861, Grès et marne grise.

L’église est reconstruite au XIXè siècle sur l’emplacement d’un ancien sanctuaire. Le clocher-chœur carré, assez trapu, et le cimetière sont surélevés de près de 1,50 mètre par apport à la route, et pourraient laisser supposer une fortification ancienne de l’église, même si cette théorie n’est étayée par aucune preuve. Dans la nef se trouvent deux statues antérieures à la reconstruction du bâtiment, dont une Vierge debout sur le globe terrestre entouré d’un serpent. Trois tableaux en céramique ornent le chœur.

 

Orgue, XIXè siècle, Facteur : Merckel, Bois, Eglise St Nabor.

Cet orgue intègre une partie d’un orgue Silbermann. D’abord installé à Benfeld, en 1835, il est remonté à Lixhausen en 1863 par Stiehr.